« Mobile-Only » : c’est quoi le M-commerce ?

Le M-commerce (commerce mobile) est l’achat et la vente de biens et de services via des appareils de poche sans fil tels que les smartphones. En tant que forme de commerce électronique, le M-commerce permet aux utilisateurs d’accéder aux plates-formes d’achat en ligne sans avoir à utiliser un ordinateur de bureau.

Comment fonctionne le commerce mobile ?

Avec la plupart des plates-formes compatibles m-commerce, le périphérique mobile est connecté à un réseau sans fil pouvant être utilisé pour effectuer des achats de produits en ligne. Pour les responsables du développement d’une application de commerce mobile, les indicateurs de performance clé à surveiller incluent le trafic mobile total, le volume total de trafic sur l’application, la valeur moyenne des commandes et la valeur des commandes dans le temps. De même, le suivi du taux d’ajout mobile au panier aidera les développeurs à savoir si les utilisateurs deviennent des clients. Les développeurs de M-commerce peuvent également être intéressés par l’enregistrement des temps moyens de chargement des pages, des taux de conversion du panier mobile et des abonnements SMS. En ce qui concerne plus particulièrement les produits de paiement mobile, ils fonctionnent via une forme de partage peer-to-peer (P2P). Une fois qu’un appareil mobile est associé aux informations d’une carte bancaire, le téléphone peut être passé sur un terminal de paiement pour payer un produit. Ce paiement sans contact à l’aide d’un appareil mobile est possible grâce à l’utilisation de la communication en champ proche (NFC).

Types de M-commerce

Le M-commerce peut être classé par fonction en deux catégories, les achats mobiles et les services bancaires mobiles ou paiements mobiles. Les achats mobiles permettent à un client d’acheter un produit à partir d’un appareil mobile, à l’aide d’une application telle qu’Amazon ou via une application Web. Le commerce sur mobile est une sous-catégorie du commerce mobile. Il s’agit d’une transaction effectuée sur une application native. Les services bancaires mobiles incluent toute technologie de poche permettant aux clients d’effectuer des transactions fantaisistes. Cela se fait généralement via une application sécurisée et dédiée fournie par l’institution bancaire. Les paiements mobiles permettent aux utilisateurs d’acheter des produits en personne à l’aide d’un appareil mobile. Les portefeuilles numériques, tels qu’Apple Pay, permettent à un client d’acheter un produit sans avoir à glisser une carte ou à payer avec de l’argent physique.

Avantages et inconvénients du commerce mobile

On peut trouver de nombreux avantages au M-commerce. L’un des principaux étant l’augmentation de la rétention des clients en étant plus facilement accessible. Malgré tout ce type de commerce connaît divers inconvénients comme, l’absence de paiement mobile dans certaines zones géographiques d’autres peuvent ne pas prendre en charge certains les types de portefeuilles numériques. Malgré tout ce type de commerce connaît divers inconvénients comme, l’absence de paiement mobile dans certaines zones géographiques d’autres peuvent ne pas prendre en charge certains les types de portefeuilles numériques.

M-paiement : bonne ou mauvaise idée ?
Comment signer numériquement un document via son smartphone ?