Musique générative : ces applications qui composent de la musique personnalisée

Le concept de musique générative a été popularisé par Brian Eno. Selon lui, elle n’a pas encore fini d’évoluer. Cependant, vous pouvez déjà voir que son application commence à être généralisée. Il y a encore 50 ans, on s’émerveillait du simple fait qu’un ordinateur pouvait faire succéder des sons pour en faire une mélodie. L’apparition de la technologie du numérique a permis aux grands cerveau du domaine de l’informatique d’allier arts et algorithmes pour créer la « musique générative ».

Qu’est-ce que la musique générative exactement ?

D’abord, ce n’est pas un style musical mais une manière de produire de la musique. C’est une technique très récente mais qui a ses origines dans les années 50, avec l’apparition des premiers ordinateurs. Bien que la musique soit un art, il est tout à fait quantifiable, donc chiffrable. De ce fait, l’ordinateur est capable d’en créer. La technologie du numérique n’a jamais cessé d’évoluer. Aujourd’hui, il existe des applications musique personnalisée qui promettent de créer de la musique adaptée à vos données personnelles. Des algorithmes génèrent de la musique par eux-mêmes. La tâche du concepteur est de construire un programme qui établit bien des règles prédéfinies. L’ordinateur pourra alors créer des mélodies à l’infini, des ritournelles ou des fugues tout seul.

Un concept encore très jeune mais qui s’infiltre petit à petit

Le concept de la musique générative est très séduisant. Cependant, vous pouvez quand même constater qu’il reste encore assez limité. A ce jour, vous ne pouvez pas encore vous attendre à écouter un remix à la David Guetta durant vos journées ou un remix des albums de Madonna. La musique générative est semblable aux bruits blancs des applications conçues pour trouver le sommeil. Ce sont des sons plutôt répétitifs, malgré le fait que les boucles sonores permettent de « générer » de la musique à l’infini. Des Startups déterminés font beaucoup d’efforts pour vendre le concept à des boutiques ou des marques.

Des applications dans l’industrie du bien-être

Des startups s’immiscent aujourd’hui dans le domaine du bien-être mélangé à la technologie du numérique. Il existe de nos jours des applications qui se basent sur la météo, la localisation géographique ou même l’heure pour générer une musique qui convient à votre humeur. Avec une montre connectée, l’application peut analyser les battements du cœur et produire une musique qui y est adaptée. Des études ont montré que certains types de musique influent sur les émotions, peuvent rendre plus généreux, donne de l’appétit, etc… La musique générative peut devenir, dans un futur proche, un outil efficace pour régler des problèmes d’ordre socio-affective.

A quoi sert une cryptomonnaie ?
Michelin nous présente Vision, le pneu ultime ?